Les goélands qui se nourrissent dans les sites d’enfouissement affectent la qualité de l’eau dans les lacs avoisinants

Pour nous, les sites d’enfouissement sont un endroit où entreposer et traiter nos déchets. Pour les mouettes, c’est un buffet éternel. Il y a une liste de problèmes écologiques liés à leur festin, mais peu ont considéré ceux liés à leur digestion. Une étude de deux étudiants de l’Université de Duke analyse l’impact de ce phénomène sur la qualité de l’eau dans un article de Jeremy Frieling.

(Crédits photo: https://imgur.com/gallery/5LiVW)

Prévenir la contamination de l’eau dans les dépotoirs

Les sites d’enfouissement sont exigés par la loi d’avoir des systèmes en place pour prévenir la contamination de l’eau. Un exemple serait des barrières sous les déchets pour empêcher la contamination des eaux souterraines. Jusqu’à récemment, personne n’a considéré le fait que les mouettes sont porteurs des mêmes bactéries à cause des déchets qu’elles ingèrent. Deux chercheurs de l’Université Duke pensaient que lorsque ces oiseaux se déplacent des sites d’enfouissement vers les eaux environnantes et commencent à digérer, leurs fientes sont tout aussi susceptibles de contaminer l’eau. Ils ont commencé leur étude peu de temps après et les résultats pourraient vous surprendre.

Les mouettes transportent des bactéries vers l’eau à proximité

L’étude menée par Scott Winton et Mark River a été publiée dans la revue Water Research et portait sur le lac Jordan, une source de loisirs et d’eau potable fraîche pour la région.

Les résultats ont montré qu’environ 50 000 goélands à bec cerclé ont ajouté près de 1,2 tonne de phosphore au lac Jordan l’année dernière à travers leurs fientes. Lorsqu’il y a de grandes quantités d’azote et de phosphore dans un lac, cela provoque une croissance rapide des algues, ce qui conduit à un processus appelé eutrophisation (appauvrissement des niveaux d’oxygène dans l’eau). En fin de compte, l’eutrophisation peut tuer les poissons et rendre l’eau troublée, ce qui le rend difficile à traiter pour boire.

(Crédits photo: https://www.flickr.com/photos/mulherpequena/2945431815)

La solution? L’effarouchement d’oiseaux

Une façon de diminuer le problème de contamination de l’eau serait de diminuer le nombre de goélands qui se nourrissent dans les lieux d’enfouissement. Jusqu’à présent, les méthodes utilisées pour le faire ont été largement inefficaces. Cependant, ils n’ont pas essayé Lockbird. Le moyen le plus efficace pour éloigner les oiseaux – les services de Lockbird, déployant des systèmes laser spécifiquement approuvés montés sur un bras robotisé qui peut balayer une zone désignée pendant des jours entiers. Le laser Lockbird détecte la présence d’oiseaux puis projette un laser que l’oiseau détecte comme un autre être, ce qui effraie l’oiseau et le chasse. Les lasers sont inoffensifs pour les oiseaux et les humains, ce qui en fait la solution idéale pour empêcher l’alimentation des oiseaux dans les sites d’enfouissement.

Pour plus d’informations sur nos solutions de dissuasion des oiseaux, veuillez contacter un de nos représentants à info@lockbird.com.